Corps d’étoile

28 Avril 2014

Corps d’étoile
Cœur de lune
Cordes & toiles
Arrêt nié

Entre Rennes et Laval
Train de gourmandise en panne
Bukowski s’invite de wagons en wagons…

Leur rêve à la surface de la peau

Nos paysages intérieurs sont les limites de notre entendement
Des paysages inconscients sous filtre du paysage sociétal

Le désert du Sahara est mon miroir intérieur
Un vide si plein que ces contours sont devenus flous

Mémoire et blanc
Noirs soupirant

Tout ce bruit en silence
Transes animées aux confins de mon été, être au participe passé

Présent évacué
Moléculaire
Cellule endormie
Souche sable
Sang de mon sel
Eau dedans

Bleu fatigue
Rouge navigue
Blanc néant
On
Né au bout

Silhouette frontale
Mon idéal érodé
En somme on doute
En outre nous sommes
Sommeil égaré
Dans l’été où l’on dormit
Ormi tes
Enorme
Touareg
Tout a dire
Efface fléau
Et face et haut

« A mes fantômes
J'sui une bouteille a la mer »