Mon corps né de voyages

1 Janvier 2011

Je voudrais être un carnet de voyage
Mon corps né de voyages
Réclame une dose de Liberté
Accro à l’immensité
J’ai besoin d’essentiel
L’essence du ciel m’appelle
Vers lui je bats des ailes
Désert envoutant, j’aime ta plénitude
Plaine sans limite, j’aime ta certitude
Monde de nature
Immonde dénaturé
Entre terre et verre, je suis forte et fragile
Ver de terre je suis tactile
Fille des sens
Fille descendue de l’arbre
Je suis mes racines sans race
Déracinée des hommes
Je cherche les cimes de l’Humanité
Signe de vitalité
Vie idéale et réalité conjuguées
Conjuguer le bonheur au présent
Oppressant
Je suis révélateur
Ma vie un défi
Indéfinie et en mouvement
Je suis
Poussée par les énergies
Je gis
J’agis et je subis
Subitement je vous dis : Croyez en la Vie !
Humain tout terrain
Fleurs de demain
Des deux mains
Façonner la Terre
Dès demain, être
Déterrer à la main les ossatures
On sature des inhumains
Inhumer l’intolérable
Et planter un érable
Inaltérable envie de créer
Décréter l’état d’urgence
Durs sont les gens sans voyages
Âge déchu de l’individualisme
Dualismes rompus
Dans la sagesse de l’Harmonie
Art, moyen d’expression
Je d’impressions
Ex-pression d’un monde révolu
Révolution des esprits sans désespoir
Dessin du rire
Dessein d’une joie de vivre qui m’enivre
Besoin d’écrire
Décrire mon rivage
Clivages de mes séquelles
Elle sait laquelle je suis
J’essuie ma mémoire
Miroir d’enfance
Relances en transe
Entrée de mes affects
Désaffecte mon esprit
Cri d’effroi
Démon du moi
Demande-moi mon nom
Monde en émoi
Emmène-moi !

« Les affres de la nudité…
A la tombée de la lune... »