Comme une vie oubliée…

23 Juillet 2012

Il n’y a plus rien sur les négatifs de mes souvenirs,
Comme une vie oubliée…
Pour en porter mieux les valeurs,
Plus loin dans les méandres de la Vie,
Plus loin que celui qui ne vit qu’aujourd’hui.

Entropie des rivages émotionnels…
Je n’en retiens qu’une leçon dans un frisson…
Un élan constructif dans un futur en dérision.
Perdition du clivage cérébral,
Etiquettes mises à mal dans mon esprit matinal.

Quand les images reviennent,
Elles ne sont plus vaines mais veines !
Etourdir le passé,
Comprendre les ellipses de temps jadis aimés,
Pour que l’Avenir s’étire et applique sa destinée.

Enfant, je fus fleurs et nuages,
Aujourd’hui Terre et Ciel sont mes bagages.
Ma valise de mémoire vidée de ses déboires,
Pour répandre un nouvel et joyeux adage,
Mirage de souvenirs fétides.

L’haleine du passé me fait suffoquer,
Mais une fois toussés et expiés,
Les fantômes se libèrent dans l’osmose de l’agonie.
Apogée d’un esprit enrichi, conscient de possibilités infinies,
Confiant envers l’inconscient des Raisons,

Déraison du réel comme on le voit,
Trahison des choses matérielles,
Je fais le choix de ce qu’on appelle Iréel
Moteur imaginaire de notre passerelle.

Jusqu’au bout, j’irai chercher des ailes…
Goutte à goutte, je me saigne…

« Voyage(s)
Terre de sang »